Publications

On peut considérer Bernard Palissy, figure emblématique de son temps, comme le père de la céramique avec ses moules sur vivants et ses rustiques figulines. Mort avec ses Secrets, il entretient encore aujourd’hui le mythe. Il faudra attendre la fin du XIXe siècle, pour que des « suiveurs de Palissy » s’essaient avec succès à l’Art des rustiques figulines, reproduisant dans les pas du Maître, les plats à foison aquatiques, les feuilles aux poissons, grenouilles et autres anguilles. Ils s’appellent Renoleau, Barbizet, … ils se réclament de l’École de Tours, de Paris ou encore d’Angoulême. Seront-ils parvenus à retrouver les secrets perdus du Maître ? Nul ne le sait...

Catalogue Passion Barbotine - Galerie Origines

Des grands noms qui ont marqué l’Art Nouveau, il en est un qui s’est inscrit dans la couleur même de la passion pour sa céramique : celui de Pierre-Adrien Dalpayrat. Le « rouge Dalpayrat » est le fruit d’une maîtrise poussée du grès, propre à Pierre-Adrien. C’est une nuance qui a d’ailleurs fait sa renommée internationale. 

Aujourd’hui son œuvre continue d’enrichir les collections des musées. 

Nous sommes heureux de vous présenter aujourd’hui les pièces de notre collection et notamment un des chefs d’œuvre de l’artiste : une fontaine au putto, probablement un Cupidon, manifestation de sa maîtrise et de son génie des couleurs, seul exemplaire connu à ce jour (présenté en pages 5 à 8).

Catalogue Pierre-Adrien Dalpayrat - Galerie Origines

Lorsque l’on évoque l’École de Nancy, que des noms tels que Louis Majorelle, Émile Gallé ou encore Victor Prouvé ne nous fassent pas, de leur prestige, oublier des figures plus discrètes mais non moins riches et talentueuses comme celle d’Ernest Bussière, d’abord sculpteur, puis céramiste.

Maître de l’Art Nouveau, Ernest Bussière est un homme de son temps, puisqu’il voit le jour en 1863 en Moselle, peu avant que n’éclate la guerre de 1870. Après le décès de son père, Ernest est, avec sa mère, dans l’obligation de faire un choix : opter pour la France ou rester en Moselle et de fait, devenir citoyen allemand. Sa mère arrive avec son fils de 4 ans à Nancy. Formé à l’École nationales des Beaux-Arts de Nancy, il y deviendra professeur en 1905 et y enseignera la sculpture et le modelage.

Catalogue Ernest Bussières - Galerie Origines

Baoulé, Dan, Fang, Bambara, Bidjogo, Mumuye, Kuyu… Ce ne sont pas moins de 16 pièces, dont certaines particulièrement remarquables, qui vous sont données à apprécier pour que, je l’espère, s’instaure entre elles et vous, entre vous et vous-même, un dialogue. Car oui, je pense que ces pièces ont ce pouvoir de nous interroger, de nous renseigner, peut-être même,  dans notre for intérieur, sur qui nous sommes, collectivement et individuellement.

Catalogue Afrique émotions - Galerie Origines

Les cuillères que je vous propose d’apprécier dans cette exposition, sont une partie de l’extrême richesse que l’Afrique offre à notre regard et à notre compréhension.

Souvent rituelles, attestant parfois du haut rang de son possesseur, elles démontrent toujours la richesse de l’imaginaire et le talent de son sculpteur. Elles font à ce titre partie de la grande sculpture africaine au même titre que les statues et les masques des différentes ethnies.

J’espère apporter à votre regard autant de plaisir que j’en ai eu à découvrir ces pièces et participer ainsi, autant que faire se peut, à rendre visible l’invisible.»

Catalogue Sacrées cuillères ! - Galerie Origines